Bruxelles, ancien Premier Ministre rwandais, Faustin Twagiramungu tance Paul Kagame et Joseph Kabila

À l’occasion du forum européen de développement organisé par l’Union européenne sur le site de Tour et Taxi à Bruxelles, plusieurs dirigeants africains ont séjourné dans la capitale de l’Europe le mercredi 7 juin 2017 et parmi eux, Paul Kagame du Rwanda.

Près de trois cents opposants Rwandais ainsi qu’une vingtaine de Congolais ont manifesté devant le site du forum puis se sont déplacés vers Docks Bruxsel où devait normalement avoir lieu une rencontre entre le Président Rwandais et ses compatriotes.

Le slogan le plus répété était : «Kagame assassin, Kagame dictateur ».

Ceux des Congolais qui étaient là scandaient des slogans ayant trait aux millions de morts occasionnés par l’immixtion de Kagame dans la politique congolaise.

Parmi les manifestants, l’Info en Ligne des Congolais de Belgique a remarqué la présence de monsieur Faustin Twagiramungu, ancien Premier Ministre rwandais, à qui il a tendu le micro.

Monsieur Faustin Twagiramungu a déclaré qu’en tant qu’opposant au régime de Paul Kagame, il ne pouvait qu’être là avec ceux qui manifestaient.

Il a regretté que l’Union Européenne puisse inviter monsieur Paul Kagame qui n’est pas un modèle pour le développement. Pour lui, les paysans rwandais vivent toujours dans la misère.

Le semblant d’éclairci économique au Rwanda est dû au pillage des richesses minières du Congo. Ce sont les multinationales qui soutiennent Kagamé ».

Quant à Joseph Kabila, pour Faustin Twagiramungu, il a succédé à « son père » après que celui-ci ait été tué par Kagame, pour faciliter le pillage de la RD Congo.

Faustin Twagiramungu a enfin rappelé les différents crimes attribués à Paul Kagame depuis l’attentat contre l’avion de l’ancien Président Rwandais, Juvenal Habyarimana jusqu’aux crimes perpétrés en RD Congo.

Et l’ancien Premier Ministre rwandais de conclure : « Pour 6.000 personnes tuées, Milosevic a été rattrapé par la justice internationale. Que dire de Paul Kagame, déclencheur du génocide rwandais et des millions de morts en RD Congo ? »

Bruxelles, le 7 juin 2017

Cheik FITA

Laisser un commentaire