Bruxelles, Donat Mupapa Kibadi, le médecin qui rêve de diriger la RD Congo

Vendredi 16 juin 2017 au Press Club Brussels Europe, Donat Mupapa Kibadi,58 ans, médecin urgentiste en France a présenté à la presse son livre intitulé : « La renaissance du grand Congo ».

Ce livre est en réalité le programme d’action du candidat à la prochaine élection présidentielle en RD Congo qu’est l’auteur du livre : Docteur Dona Mupapa.

L’orateur du jour a tracé les principaux axes de son action s’il était élu :

1. Restaurer les valeurs civiques et morales,

2. Lutter contre la pauvreté et l’exclusion,

3. Rétablir l’autorité de l’état, la pais, la sécurité et réunir la nation.

En appui à ce plan d’action, Dona Mupapa donne plusieurs chiffres et notamment le budget pour un quinquennat.

Comment mobiliser ces fonds ?

Pour Donat Mupapa, il y a bien sûr les grandes ressources dont regorge le pays, il faut ensuite juguler la fraude et enfin procéder à un emprunt comme le firent les états européens à la sortie de la deuxième guerre mondiale.

Encore inconnu pour le grand public, lors de l’échange avec la presse, l’orateur doit affronter certaines inquiétudes :

– Comment peut-il être élu sans une machine électorale qu’est un parti politique ?

– Est-on en face d’une vision utopique ou d’un rêve soutenu par une grande volonté et une grande conviction ?

– Comment pense-t-il se présenter et ensuite être élu alors qu’en ce moment au pays le processus électoral est lui-même bloqué ?

– En même temps que le processus est bloqué, il y a des bruits de bottes aux frontières de la RD Congo, alors quelle priorité, les élections ou.. ?

– Dans sa campagne, sera-t-il seul ou prépare-t-il des alliances ?

– En cas d’élections, sachant que la présidentielle est à un tour, comment s’y prendrait-il pour être élu ?

– Les chiffres de corruption avancés sont-ils conformes à la réalité ou en deçà ?

– Une fois élu, quelles stratégies adoptera-t-il face l’omniprésence des grandes puissances comme les USA, la Chine, la Russie ?

Du contenu du livre et de l’exposé de Dona Mupapa, il transparaît cette révolte qui couve depuis des années dans l’esprit de plusieurs Congolais face au paradoxe pays potentiellement riche et population misérable. Et cette révolte intérieure pousse beaucoup de Congolais à trouver une voie de sortie de crise pour le pays.

Trouver une piste de sortie, c’est répondre aux questions suivantes:

– La crise est-t-elle due à l’incapacité des dirigeants actuels ou à leur mauvaise foi ? Ou à la conjugaison des deux?

– Quelle alchimie pour guérir rapidement le Congo ?

Donat Mupapa semble avoir trouvé sa voie. À lui de réunir tous les paramètres qui permettraient d’atteindre son objectif qui est même le sous-titre de son livre : « réenchanter le rêve congolais ».

Bruxelles, le 17 juin 2017

Cheik FITA

Laisser un commentaire