Bruxelles, mise au point de l’UDPS- Extérieure face au vide laissé par la disparition d’Étienne Tshisekedi

udps extérieure in cheikfitanews-podium

Des membres des représentations de l’UDPS-Extérieure ont tenu le jeudi 20 avril 2017 au Press Club de Bruxelles une conférence durant laquelle ils ont pris position face aux soubresauts créés par la disparition d’Étienne Tshisekedi tant à l’UDPS qu’au « Rassemblement ».

Pourquoi cette mise au point ?

Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, bien de remous ont eu lieu dans le microcosme politique congolais, surtout dans l’opposition et plus particulièrement au « Rassemblement » ainsi qu’à l’UDPS : retournements de veste, reniements, trahison, repositionnement…

Même la mouvance kabiliste a pensé tirer profit de la situation en se permettant de ne plus honorer sa signature.

Au nom de différentes représentations de l’UDPS-Extérieure, monsieur Thoé Ngombo de Grande-Bretagne a lu la déclaration qui avait été élaborée en commun par les personnes suivantes dont un certain nombre n’a pu être à Bruxelles:

Allemagne : Tshisuaka Muana-Nzolo, Représentant

Australie : Serge Kanyuka, Représentant

Belgique : – André Kabanda Kana, Représentant

– Ange Pabolangi, Représentant adjoint FF

Canada : – Marc Kapend, Représentant

– Bertrand Kabongo, Représentant-adjoint

– Taupin Mukengeshayi, Représentant-adjoint

Italie : – Jean-Jacques Diku, Représentant

Irlande : – Rémy Kanku, Représentant

France : -Alexandre Ngyekama, Représentant

Etats-Unis : Jean Robert Kumabuenyi, Représentant adjoint

Grande-Bretagne : Théo Ngombo, Représentant

Suisse : Pascal Bilenga, Représentant

Les membres de l’UDPS-Extérieure ont donné la mise au point suivante :

« Au niveau de l’UDPS, notre Parti, seul le Congrès du parti est l’instance habilitée à organiser la succession du Président Tshisekedi, conformément aux statuts ».

Et plus loin ils ont ajouté « … Seules les structures laissées en place par notre Président restent à ce jour les seules et uniques sources de légitimité et de légalité au sein du parti… »

Par cette affirmation, les orateurs ont voulu tordre le cou à différentes déclarations faites par des « soi-disant Fondateurs, Co-fondateurs, Pionniers, et Secrétaires Généraux… Honoraires »

Dans la foulée, les Représentants extérieurs ont déclaré soutenir la position de la Présidence du Parti qui avait fermement constaté l’ auto-exclusion de messieurs Valentin Mubake et Bruno Tshibala.

Quant à la restructuration qui avait eu lieu au « Rassemblement », l’UDPS-Extérieure a déclaré soutenir l’avènement de Félix Tshisekedi à la Présidence avec Pierre Lumbi comme Président du Conseil des Sages, et Martin Fayulu comme Président de la coordination des actions .

L’UDPS extérieure a salué les avancées obtenues grâce à l’accord de la Saint Sylvestre à savoir :

1. L’interdiction pour monsieur Joseph Kabila de briguer un troisième mandat,

2. L’interdiction pour monsieur Joseph Kabila de modifier la constitution,

3. Le bannissement du principe de l’organisation d’un référendum par le régime Kabila,

4. L’organisation des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales en décembre 2017.

Enfin, l’UDPS-Extérieure a dénoncé les manœuvres du clan Kabila pour que l’arrangement particulier ne soit pas signé avec comme invention, la nomination unilatérale d’un exclu de l’UDPS comme soit-disant Premier Ministre.

La presse a soulevé plusieurs questions qui minent actuellement et l’UDPS, et le « Rassemblement » :

– La validité des textes qui régissent aujourd’hui l’UDPS,

– La date d’inhumation de feu le Président Tshisekedi,

– L’hémorragie des cadres à l’UDPS,

– L’absence de Félix Tshisekedi lors de la marche programmée pour le 10 avril dernier,

– Les stratégies à appliquer pour contrer le clan Kabila afin que décembre 2017 n’arrive pas sans élections.

Bruxelles, le 20 avril 2017

Cheik FITA

presse udps in cheikfitanews-IMG_20170420_153142repre benelux et femmes in cheikfitanews-IMG_20170420_161436-1

Laisser un commentaire