Cacophonie au « Rassemblement » , la lecture de Roger Lumbala

roger lumbala in cheikfitanews

Alors que le Président Étienne Tshisekedi n’est pas encore enterré, ses orphelins politiques s’empoignent pratiquement comme des chiffonniers pour se partager son héritage.

Premier acte : le 2 mars 2017, une partie du « Rassemblement » se réunit, restructure la plate-forme et nomme deux dirigeants : Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi.

Deuxième acte : une autre frange du « Rassemblement » se réunit le lendemain au siège du FONUS, et nomme Olenga Nkoy Président du comité de sages du « Rassemblement ».

Les observateurs de la scène politique congolaise sont en droit de se poser un certain nombre de questions : Qui a tort ? Qui a raison ? Qui a un agenda caché ? Qui est manipulé ? Par qui ? Comment sortir de l’imbroglio ?

L’Info en Ligne des Congolais de Belgique s’est entretenu avec Roger Lumbala, du RCDN, un parti allié à Étienne Tshisekedi et qui se trouve dans le camp de ceux qui se sont réunis au siège du FONUS.

Il a donné sa lecture de la situation qui peut être résumée comme suit :

– Il est déplorable qu’avant qu’Étienne Tshisekedi ne soit enterré, le « Rassemblement » en arrive là.

– La restructuration du « Rassemblement » n’était pas à l’ordre du jour, même du vivant d’Étienne Tshisekedi, ils la rejettent,

– Certains membres du « Rassemblement » n’étaient pas au courant de cette réunion,

– C’est pour des raisons inavouées que Pierre Lumbi a été propulsé au poste de Président du comité des sages,

– Pierre Lumbi n’a pas le profil pour remplacer Étienne Tshisekedi.

– Le poste de Président du comité des sages devrait revenir à l’UDPS,

Et en guise de sortie de crise ?

Pour Roger Lumbala, si l’on veut une sortie de crise, Pierre Lumbi devrait se désister.

Bruxelles, le 4 mars 2017

Cheik FITA

Plus de détails dans l’interview ci-dessous

Laisser un commentaire