Congrès extraordinaire de l’UDPS, Près de 1000 délégués attendus

Jean Marc Kabund-A-Kabund, Secrétaire Général de l’UDPS a publié le lundi 26 mars 2018 une décision reprenant la liste des délégués au congrès extraordinaire de son parti qui aura lieu du 30 au 31 mars 2018 à Kinshasa.

Un millier de délégués y sont attendus: 994 plus exactement, venus de toutes les 26 provinces de la RD Congo.

A neuf mois des éléctions générales prévues par la CENI pour le 23 décembre 2018, l’issue de ce congrès avec l’élection du successeur d’Etienne Tshisekedi propulsera l’UDPS dans la pré-campagne électorale.

36 ans après sa création, l’UDPS est en devoir de mettre toutes les stratégies en marche pour gagner les élections à tous les niveaux, et ne pas se faire voler la victoire comme ce fut le cas en 2011.

Une fois au pouvoir, l’UDPS pourra offrir enfin des funérailles à son défunt Président, grand combattant de la démocratie.

Jusqu’à ce jour, la dépouille mortelle d’Etienne Tshisekedi, Président effectivement élu en 2011 traîne toujours malheureusement à Bruxelles à cause du cynisme du clan Kabila qui, pour s’accrocher au pouvoir, ne se gêne pas d’afficher son mépris vis-à-vis des morts.

Un lecteur a ainsi laissé un commentaire sur un site Internet russe  à la fin d’un article consacré au blocage du corps d’Étienne Tshisekedi à Bruxelles, une phrase qui interpelle les bonnes consciences et qui dit à peu près ceci: « Qu’est-ce qu’un peuple peut attendre d’un régime qui ne sait même pas s’occuper de ses citoyens morts? »

Bruxelles, le 27 mars 2018

Cheik FITA

Laisser un commentaire