Emploi. Nestlé Kinshasa ferme son usine et son siège social

Dans un communiqué de presse publié le 1erdécembre 2017, Nestlé-RD Congo annonce que son usine et son siège social en RD Congo seront fermés d’ici la fin du mois de janvier 2018.

En septembre 2012, Nestlé Congo sprl avait inauguré à Kingabwa une usine de produits culinaires MAGGI qui avait coûté 15 millions de francs suisses.

Et cette année-là, Nestlé employait 175 personnes.

Quel sera le sort des employés ?

Dans le communiqué de presse de la société on peut lire :

« Nous apporterons toute notre aide à nos employés pour les jumeler à tous les postes qui deviendront disponibles à la suite de ces changements. Nous sommes reconnaissants pour la contribution de notre personnel à l’activité de Nestlé en RDC. Nous offrons un ensemble de règlements plus favorable que celui prévu par la législation du travail locale. Nous nous efforçons de minimiser l’impact sur les personnes touchées, en leur fournissant une compensation et un soutien équitables. »

Dans un pays où plus de 90 % de la population n’ont pas d’emploi, cette fermeture est une véritable catastrophe pour les familles de ceux qui perdront leur emploi : Pas d’espoir de reconversion, pas d’espoir de replacement.

Cette fermeture serait-elle liée à l’incertitude politique créée par la fin proche des mandats des animateurs de toutes les institutions de la République ?

Apparemment oui car, en cas de stabilité politique, les investisseurs se ruent dans un pays. Et en cas d’instabilité, ils disparaissent.

Bruxelles, le 2 décembre 2017

Cheik FITA

Laisser un commentaire