Éviction de Mgr Marini de l’ECC, de bonne augure pour la RD Congo ? Pasteur Kabongo Mbaya de Paris répond.

Le 19 août 2017, le synode épiscopal de l’Église du Christ au Congo, ECC, a élu le pasteur André Bokundoa-Bo-Likabe en remplacement de Monseigneur Marini Bodho.

Cela faisait près de deux décennies qu’il n’y avait plus eu de changement à la présidence de l’ECC.

Est-ce de bonne augure dans la situation politique congolaise ?

Pour répondre à cette question, nous nous sommes entretenu avec le pasteur Philippe Kabongo Mbaya qui vit à Paris et membre de l’ECC.

Philippe Kabongo Mbaya est l’auteur d’un ouvrage intitulé «  L’Eglise du Christ au Zaïre : formation et adaptation d’un protestantisme en situation de dictature  », publié en 1992 aux éditions Khartala et qui apparaît comme un ouvrage d’avant-garde .

Avec notre invité, nous avons abordé un certain nombre de problématiques :

– La proximité de la direction de l’ECC, avec les différents pouvoirs,

– L’implication de l’ECC dans la marche politique de la RD Congo,

– Son éventuel engagement pour les jours à venir qui risquent d’êtres tumultueux.

Bruxelles, le 27 août 2017

Cheik FITA

Laisser un commentaire