Félix Tshisekedi :le peuple fera échouer le dernier scénario de J. Kabila pour se maintenir au pouvoir

Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi était l’invité de l’émission « Congo-Kinshasa vu de Bruxelles » animé par Baudouin Amba Wetshi de congoindependant.com et Cheik FITA de l’Info en Ligne des Congolais de Belgique. C’était le mercredi 21 juin 2017 à Bruxelles.

Tous les sujets d’actualité ont été abordés :

– Les funérailles d’Étienne Tshisekedi pour lesquelles le régime Kabila invente régulièrement des obstacles afin qu’elles n’aient pas lieu,

– La crise politique née de la volonté de Joseph Kabila de ne pas partir du pouvoir, en sabotant l’organisation des élections puis en sabordant l’Accord de la Saint Sylvestre,

– Le bilan de l’an 1 du « Rassemblement »,

– Les relations avec Moïse Katumbi ainsi qu’avec le tout nouveau venu sur la scène politique congolaise : Sindika Dokolo,

– La tragédie humaine du Kasaï avec ses fosses communes, ses milliers d’exilés ayant fui le pays, son million de déplacés internes.

– Les perspectives d’avenir pour les six mois qui séparent la RD Congo de la fin définitive du petit mandat arraché par Joseph Kabila pour être à la tête du pays durant un an..

Félix Tshisekedi s’est ainsi prêté à toutes les questions.

Que retenir de cet entretien ?

La RD Congo traverse une période de grande crise politique caractérisée par la présence d’animateurs de différentes institutions tous hors mandat. Une véritable imposture.

Ainsi les différentes déclarations du chef de file de l’opposition qu’est Félix Tshisekedi doivent être prises au sérieux car, vue l’impopularité criante du régime Kabila et son rejet total par le peuple, la grande majorité des congolais se reconnaissent plutôt dans l’opposition et ses leaders .

Quelles perspectives d’avenir ?

Pour Félix Tshisekedi, Joseph Kabila n’a aucune envie de quitter le pouvoir et il cherche par tous les moyens à s’y maintenir :

– Il avait tenté de modifier la loi électorale, il a échoué,

– Il a tenté de modifié la constitution , il a échoué,

– Il a cherché le glissement, il y est presque parvenu, mais avec l’Accord de la Saint Sylvestre en obtenant un petit bail de douze mois, d’un autre côté, il a perdu des plumes, comme la possibilité de tripatouiller la constitution, ou d’organiser un référendum. Pire,  il est obligé de partir du pouvoir le 31 décembre 2017 !

– Ainsi, Joseph Kabila envisageait d’organiser un référendum, il est en train d’échouer,

– Et son dernier scénario ? Une élection à la Poutine. Pour Félix Tshisekedi, là encore, il va échouer.

« Le peuple congolais fera échouer ce dernier scénario de Joseph Kabila. » conclura Félix Tshisekedi, Président du « Rassemblement » la plus grande force politique du pays face au régime de Joseph Kabila.

Bruxelles, le 22 juin 2017

Cheik FITA

Laisser un commentaire