Fin de mandat des députés congolais élus en 2011

parlementaires congolais

Depuis le 16 février 2017, le mandat des députés congolais élus en 2011 a pris fin, comme avait pris fin le 19 décembre 2016, le mandat de Joseph Kabila à la Présidence de la République.

Le 16 février 2012 avait eu lieu l’ouverture de la première session extraordinaire de la deuxième législature de la 3è République. Cinq ans après, les députés nationaux ont rendu le tablier.

La RD Congo vit aujourd’hui sans un seul animateur d’institution détenteur de la légitimité des urnes.

Pour rappel,

– Depuis plus d’un quart de siècle, il n’y a plus eu des bourgmestres élus,

– Depuis 2012, le sénat, les parlements provinciaux, les gouverneurs de provinces sont hors mandat. – Avec la subdivision du pays en 26 provinces, le pouvoir en place a organisé en 2016 un simulacre d’élection pour les gouverneurs des nouvelles provinces, mais avec des parlements provinciaux créés de toute pièce avec des députés d’anciennes provinces, mais élus en 2011.

Comme monsieur Joseph Kabila à la présidence, les députés doivent à leur tour s’accrocher à l’accord de la Saint Sylvestre pour continuer à exister en tant que députés… De transition cette fois!

Moralité: désormais, modestie et profil bas, mesdames et messieurs les « honorables ».

Bruxelles, le 17 février 2017

Cheik FITA

Laisser un commentaire