Kabila-Zuma : « Dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es »

Jacob Zuma, Président de la République Sud-Africaine a séjourné à Kinshasa le dimanche 15 octobre 2017.

Le communiqué officiel publié à l’issue de cette visite aborde vaguement le problème du chaotique processus électoral congolais.

Les médias officiels congolais ont monté en épingle cette visite comme pour montrer que Joseph Kabila avait une certaine aura internationale, était fréquentable…

Après le discours à l’ONU de Joseph Kabila devant une salle clairsemée, cette activité diplomatique est-elle un plus pour le « Raïs» au niveau international ?

Peu probable.

En se référant à l’opinion actuelle des sud-Africains sur Zuma, on est bien obligé de constater que la rencontre Zuma-Kabila ressemble à celle de deux personnes qui cherchent à se consoler mutuellement : l’un à cause de ses démêlés judiciaires, l’autre à cause de son illégitimité patente et de l’inconnu devant lui une fois hors du pouvoir :

Deux monarques en déclin.

Oui, « Dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es »

Bruxelles, le 16 octobre 2017

Cheik FITA

Laisser un commentaire