Me Oscar Mubiayi de Lille : C’est Kasanji qui aurait dû être interpellé, pas Eliezer

L’affaire Eliezer Ntambwe-Ngoy Kasanji défraie la chronique depuis l’arrestation puis l’incarcération du journaliste congolais.

Cette arrestation est-elle justifiée regard de la loi ? Ou sommes-nous en présence d’une affaire politique ?

Sous d’autres cieux, une telle affaire aurait-elle évolué de la même façon qu’en RD Congo ?

Dans son émission « Entretien », l’Info en Ligne des Congolais de Belgique a reçu Maître Oscar Mubiayi du barreau de Lille en France.

Lors de l’émission, l’avocat a affirmé sans ambages : « C’est Ngoyi Kasanji qui aurait dû être interpellé, pas Eliezer Ntambwe ».

Pourquoi ?

Dans cette émission, l’homme de droit passe en revue différentes failles dans le déroulé de cette affaire.

Ironie de l’histoire, durant le règne de Mzee Laurent Désiré Kabila, l’actuel gouverneur de province Ngoyi Kasanji eut des démêlés avec la justice pour une autre histoire de diamants. Me Mubiayi assurait la défense des autorités provinciales! Et un coin de voile est levé sur cette histoire, avec des informations étonnantes. Deux situations où les rôles sont drôlement renversés!

Deuxième sujet abordé dans l’émission : l’affaire de la nationalité dont une des grandes victimes actuellement est monsieur Moïse Katumbi qui s’est déclaré candidat à la prochaine présidentielle.

Là encore, Me Oscar Mubiayi jette un regard sans complaisance, et sur notre système judiciaire, et sur le comportement des acteurs politiques congolais au regard de la loi, du droit.

Bruxelles, le 9 avril 2018

Cheik FITA

Laisser un commentaire