Musique. Décès à Paris de Kalama Soul

Le magazine Ngambo na Ngambo a annoncé sur sa page facebook le décès à Paris, le mardi 20 juin 2017 à 1h40, de l’artiste musicien Kalama Ilunga Jean mieux connu sous le nom de scène de Kalama Soul.

Nouvelle triste et bouleversante.

C’est non seulement la perte d’un grand artiste et d’un grand patriote, c’est également la perte d’un ami de plus d’un quart de siècle.

Une personne positive, sociable et toujours joviale.

Kalama Soul a commencé sa carrière musicale au Katanga dans les années 70.

C’est grâce à la chanson « Naza ballado té » puis « Mama lopango monoko » qu’il conquit rapidement le public kinois et congolais.

À l’entrée de l’AFDL, Kalama Ilunga fut conseiller au ministère de la culture et des arts sous Raphaël Ghenda.

De retour en Europe, Kalama Ilunga continua à lutter pour le retour de la vraie démocratie en RD Congo.

L’Info en Ligne des Congolais de Belgique présente à l’épouse de Kalama Ilunga, à ses enfants ainsi qu’à toute la famille de l’illustre disparu, ses sincères condoléances.

Cheik FITA

Ci-dessous une interview de Jean Kalama Ilunga en 2010:

DOUBLE NATIONALITE, REVISION CONSTITUTIONNELLE, ELECTIONS… : REGARD DE JEAN KALAMA-ILUNGA

http://www.cheikfitanews.net/article-double-nationalite-revision-constitutionnelle-elections-regard-de-jean-kalama-ilunga-49687483.html

Laisser un commentaire