Place de la Monnaie à Bruxelles: No Congo, No Phone, no Ipad…

Un groupe de Congolaises a manifesté mercredi 18 octobre 2017 à la place de la Monnaie à Bruxelles de 12h30 à 14h30.

C’était pour dénoncer les crimes en RD Congo qui sont liés à l’exploitation de matières entrant dans la fabrication des outils actuels du numérique:

– Téléphones portables,

– Smartphones,

– Tablettes…

– Ordinateurs…

Des multinationales, certains régimes africains sont impliqués dans cette exploitation inhumaine qui entraîne des guerres et autres crimes.

La phrase la plus répétée avait donc tout son sens: « No Congo, No Phone, no Ipad. » Pas de Congo, pas de téléphone portable, pas d’Ipad.

Il aurait peut-être fallu qu’il y ait davantage de manifestantes et manifestants, mais il est tout aussi anormal de constater cette sorte de léthargie qui frappe la communauté congolaise , alors que le pays vit actuellement une grande crise.

Sur Internet, il y a régulièrement des vidéos vues par des milliers de personnes, mais quand il y a des actions, presque personne n’est visible.

Toute Congolaise et tout Congolais devrait se bouger un tout petit peu, si pas beaucoup.

Il n’y a pas meilleure complice d’un système pourri que l’apathie de ceux qui en subissent les effets pervers.

Bruxelles, le 19 octobre 2017

Cheik FITA

Laisser un commentaire